LES GRANDS CHEFS EWE


Les rois de Notsé |Agokoli | Mlapa


PLAKOO OU MLAPA DE TOGOVILLE

Le Roi Plakoo était le fils du Prêtre-Roi-guerrier-protecteur "Agomegan". Il passa sa jeunesse à Dégbénou où il faisait le commerce. Il troquait des noix et huiles de palme contre des produits venant d' Europe tels le tabac et surtout l'alcool utilisés lors des cérémonies "Nyiglin". Plakoo était marié et père d'une famille nombreuse.
A la mort de son père, Plakoo lui succéda dans ses fonctions. Sous sa conduite, le peuple quitta Agbanakin, longea le fleuve Mono pour venir s'installer entre la mer et le lac Togo.
Sur le plan administratif, le royaume de "Togo" était divisé en cinq grands villages avec chacun sa congrégation de prêtres de la forêt sacrée. C'est dans cette forêt au bord du lac qu'ils ont installé leur fétiche "Nyinglin".
Le Roi dirigeait le royaume et percevait des taxes de territoire sur les bateaux qui venaient accoster. Une partie de ces taxes allait au royaume et l'autre revenait au palais. Le Roi était aussi chargé de la protection et de la défense du royaume contre les envahisseurs. Il allait donc à la guerre et prenait toujours la tête de sa troupe ; ceci montrait sa force et sa puissance. "Mlapa " serait un pseudonyme guerrier, dérivant de "Mlapa Etu ne Mlapa, ewui ne Mlapa" (invulnérabilité au fusil et au couteau) une phrase incantatoire que le Roi prononçerait sur les champs de bataille pour se protéger.

Le traité de protectorat avec l'Allemagne

L'arrivée des colons sur la côte du royaume va provoquer la division des cinq villages. Le village d'Agbodrafo passa sous l'influence des français et anglais qui étaient déjà installés au Bénin et à la Gold Coast(Actuel GHANA). Le Roi Mlapa se sentant menacé par cette présence française et anglaise sur la côte chercha un allié européen. Il adressa donc le 4 novembre 1883 une lettre à Bismark dans laquelle, il demandait le protectorat allemand pour le royaume de Togo. Bismark hésita car il était contre toute forme de colonialisme, mais sous la pression des commerçants allemands qui voulaient une zone d'influence, il accepta la demande du Roi Mlapa et envoya l'année qui suivit un médecin allemand du nom de Gustav Nachtigal qui connaissait bien l'Afrique. Ce dernier qui était en fonction en Tunisie arriva le 2 juillet 1884 à Aného avec ses collaborateurs dans un bateau (la Moëwe), et le traité de protectorat fut signé le 5 juillet 1884 à Baguida.
Par ce traité, le royaume de Togo se trouvait sous la protection de l'empire allemand et aucune autre nation ne pouvait prétendre son autorité sur le territoire de Togo. L'Allemagne protégeait également le royaume contre les négriers et esclavagistes. Les allemands avaient pris ainsi l'engagement de "civiliser" le peuple de TOGO sans achat de territoire.

 


Les rois de Notsé |Agokoli | Mlapa